..::.. Actualités

ECRITURE
Publication de la nouvelle "Le peintre et son modèle", tirée du recueil non publié "Femmes françaises, amants chinois", dans la revue Brèves n°90 (décembre 2009) publiée par les Editions du Gué.

CRITIQUES
"Le nouveau monde littéraire chinois", dossier littéraire paru dans Le magazine des livres (juillet 2009)

AUTRES ECRITS
"Petite histoire de la littérature érotique" paru dans Les carnets de la philosophie - n° spécial hors série août 2009

AUTRES ECRITS
"Fragments d'une vie littéraire à Shanghai", article paru sur Bibliobs, le portail littéraire du Nouvel Observateur (avril 2010)

Rubriques ..::..

[ ECRITURE LITTERAIRE

"Dans le récit littéraire, roman ou nouvelle, deux lignes mélodiques, celle que l’auteur a délibérée, piste parfois floue mais consciente, mais aussi une seconde voix, en pointillé d’abord mais à mesure que l’écriture le livre, trahissant de plus en plus un secret de l’auteur, une seconde ligne indépendante.

Cette seconde musique, c’est la rivière souterraine qui a longtemps cheminé au plus profond de l’homme et qui surgit soudain à la surface du papier, et fait la vérité de l’œuvre."
Tang Loaëc

[ CRITIQUES ET POINTS DE VUE LITTERAIRES

"Ce que je souhaite d’un critique littéraire (…) c’est l’inflexion de voix juste qui me fera sentir que vous êtes amoureux, et amoureux de la même manière que moi."
Julien Gracq

"Il n’est pas d’auteur sans la passion de lire, pas de meilleure école que l’émerveillement, l’éblouissement, devant le livre d’un autre. Cette capacité d’ouvrir les yeux, ce désir de me brûler les prunelles à la foudre d’un autre, quand j’ai la chance de les vivre, comment ne pas tenter de les partager."
Tang Loaëc

[ GEOPOLITIQUE ET ECONOMIE

Remontant le sillage de mes errances, dans des univers géographiques et économiques différents, mon regard n’a jamais pu se départir d’une soif de comprendre, de déchiffrer, de donner un sens au monde des hommes.

Géopolitique, économie, enseignement, virevoltes dans l’univers politique, je n’ai jamais pu totalement renoncer à balayer du regard ce monde. Ici… à titre « archéologique », quelques unes des traces qui en subsistent.

[ PROJETS EDITORIAUX ET FEUILLES MORTES

De rêve en rêve, la réalité s’incurve, des mondes nouveaux avortent quand d’autres s’esquissent. Quelques réalités frôlées et passées méritent l’hommage d’une fenêtre, par amitié, nostalgie, ou parce que subsiste parfois l’amorce d’un possible.

 

 

.